Women in French UK 15th Biennial Conference

Women in French UK 15th Biennial Conference
Date
1 September 2018, 12.00am - 8.00am
Type
Call for Papers
Venue
Leeds
Description


CALL FOR PAPERS

Conference dates:  17-19 May 2019

Leeds

Confirmed keynote speaker: Leïla Slimani 


The topic ‘Women and Power’ is a particularly pertinent one in France today. Fifty years after May ’68, French society has seen a resurgence of politicised movements such as the ‘La Barbe’ or, more recently, the ‘Balance ton porc’ campaign against sexual harassment and sexism in public life. Equally, French feminist writing has played a pivotal role in challenging patriarchal literary, social and sexual norms, and much contemporary women’s writing in French continues to push the boundaries in its representation of the power relations governing women’s experiences. But where precisely does power in contemporary France lie? How is power gendered and what do its shifting fault lines tell us about women’s purchase on power? Can the emphasis on ‘l’égalité dans la différence’ in some currents of French feminism be reconciled with a genuinely egalitarian, power-sharing society? How is women’s relationship to power articulated according to class, generation or ethnicity? And what are the challenges and contradictions of women possessing power? The conference will focus on historical and contemporary instances of power (and powerlessness), empowerment (and disempowerment) in order to explore the contention that what constitutes women’s ‘power’ requires renewed investigation and theorizing. Further, it will suggest that this extensive area of investigation is best served by working across disciplinary boundaries. Papers from a variety of disciplinary perspectives and panels of an interdisciplinary nature are therefore encouraged, as are papers from graduate students and researchers outside the UK.  Papers should not last longer than 20 minutes.

Suggested broad areas for papers / panels include but are by no means limited to:


Spaces of power (including virtual spaces, the media, everyday life)
Women and power in theory and thought
Women in the political sphere (including representation, policy and forms of activism)
Women and the world of work (including academia)
Women and media production (including female-run publishing houses, female film directors, and translation)
Women and power in literature and film 
Power, bodies and embodiment (including sex and sexuality, violence, and the politics of reproduction)
Power, language, voice and voicelessness (including oratory and laughter)
Power and marginalisation (colonialism, postcolonialism, race, ethnicity)
Power and the life course (including childhood, adolescence, motherhood and old age)


In partnership with our colleagues in WiF North America, WiF UK is furthering the One WiF, One Book project that began in 2017. The aim of this initiative is to help promote critical interest in less known French and francophone women writers and thus to increase the readership of their corpus.  The author for the 2019 conference is Claire Legendre and the text is L’Écorchée vive (2009). Proposals for papers or a panel on this author are welcomed.

The 2019 conference is run in association with London University’s Centre for the Study of Contemporary Women’s Writing (CCWW), based at the Institute for Modern Languages Research.

 
Proposals for papers, or for panels (consisting of three papers), in English or in French (300 words maximum) should be sent to ALL THREE PROGRAMME ORGANISERS (addresses below) by 1 September 2018. Proposals should be accompanied by a short CV (100 words maximum) and institutional affiliation.

Programme Organisers:
Shirley Jordan: shirley.jordan@newcastle.ac.uk
Siobhán McIlvanney: siobhan.mcilvanney@kcl.ac.uk
Jackie Clarke: Jackie.clarke@glasgow.ac.uk




APPEL À COMMUNICATIONS

Leeds 17-19 Mai 2019

INTERVENANTE INVITÉE: Leïla Slimani


Le thème « femmes et pouvoir » revêt une pertinence particulière dans le contexte de la France d’aujourd’hui.  Cinquante ans après les événements de mai 68, la société française est en train de vivre une nouvelle vague de mouvements revendicatifs tels que « La Barbe », ou, plus récemment, la campagne « Balance ton porc » contre le harcèlement sexuel et le sexisme dans la vie publique.  De la même manière, l’écriture féministe française a joué un rôle déterminant en lançant un défi aux normes littéraires, sociales et sexuelles du patriarcat et beaucoup d’écrivaines francophones continuent à repousser les limites dans leur façon de représenter les rapports de force qui s’inscrivent dans le vécu féminin.  Mais où précisément se situe le pouvoir dans la société française contemporaine ? De quelle manière le pouvoir est-il genré et que nous révèlent ses lignes de faille, dans leurs déplacements même, à propos de l’accession et du maintien des femmes au pouvoir ?  Est-il possible de réconcilier l’objectif d’une « égalité dans la différence » porté par certains courants féministes avec une société réellement égalitaire et qui partage le pouvoir ?  Comment se manifestent les rapports variés des femmes au pouvoir, en fonction de leur classe, de leur génération ou de leur ethnicité ?  Et quelles sont les épreuves et même les contradictions vécues par les femmes au pouvoir ?  Ce colloque s’intéressera aux manifestations historiques et contemporaines du pouvoir (et de l’impuissance) des femmes, à leur accès au pouvoir et aux formes de leur marginalisation, pour mieux explorer un sujet insuffisamment étudié jusqu’à présent.  Parce que les organisatrices de ce colloque soutiennent que ce vaste thème de recherches sera mieux servi par des approches interdisciplinaires, les propositions de communications et de séances de disciplines diverses seront donc particulièrement appréciées, tout comme les contributions de doctorantes et celles de chercheuses venant de l’étranger. Les communications ne dépasseront pas 20 minutes.

Nous proposons les champs de travail suivants, mais la liste n’est pas exhaustive :
Espaces du pouvoir (y compris virtuels, médiatiques et quotidiens)
Femmes et pouvoir dans la théorie et la pensée 
Femmes dans le domaine politique (par exemple, la parité, les politiques publiques, le militantisme)
Femmes et monde du travail (y compris universitaire)
Femmes et médias (par exemple, les maisons d’éditions gérées par les femmes, les metteuses en scène, les traductrices)
Femmes et pouvoir dans la littérature et le cinéma
Femmes, corps et réalités corporelles (par exemple, le sexe, la sexualité, la violence, les politiques de la reproduction)
Pouvoir, langage et voix (par exemple, l’éloquence, le rire) ou impossibilité de se faire entendre 
Pouvoir et marginalisation (par exemple, le colonialisme, le postcolonialisme, l’ethnicité)
Pouvoir et cycle de vie (par exemple, l’enfance, l’adolescence, la maternité, la vieillesse)

Par ailleurs, WiF au Royaume-Uni est uni depuis 2017 par un partenariat avec WiF en Amérique du Nord autour du programme « Un Livre, un WiF ». Le projet vise à encourager la collaboration entre les deux associations lors de leurs deux colloques respectifs.  Par cette démarche, nous espérons attirer l’attention critique sur le travail d’écrivaines de langue française qui n’ont pas encore acquis la notoriété, en France ou dans le monde francophone. Pour ce colloque, c’est l’écrivaine Claire Legendre qui est proposée, et le livre choisi sera L’Écorchée vive (2009) : toutes les propositions de communications ou de séances qui traitent de cette écrivaine sont les bienvenues.

Ce colloque est organisé en association avec le « Centre for the Study of Contemporary Women’s Writing » (CCWW), qui fait partie de l’Institute for Modern Languages Research à l’université de Londres.

Les propositions de communications, ou de séances entières (chaque séance consistera en trois communications), rédigées en anglais ou en français (300 mots maximum), devront parvenir AUX TROIS CO-ORGANISATRICES DU COLLOQUE (adresses ci-dessous) au plus tard le 1er septembre 2018.  Les propositions devront être accompagnées d’une courte biographie (maximum 100 mots) ainsi que d’une affiliation institutionnelle.


Shirley Jordan : shirley.jordan@newcastle.ac.uk
Siobhán McIlvanney : siobhan.mcilvanney@kcl.ac.uk
Jackie Clarke : Jackie.clarke@glasgow.ac.uk


Contact

Cathy Collins
cathy.collins@sas.ac.uk
020 7862 8738